COMMENT ACHETER

1Identifiez-vous ou créez un compte 
2Faites votre commande
3Payer avec Paypal 

Si vous avez la moindre question, n'hésitez pas à nous contacter au 06 92 76 17 28.

Horaires d'ouverture

Du Lundi au Dimanche de 10:00 à 18:30

CREER UN COMPTE

*

*

*

*

*

*

Marlin

Si le record sportif actuel 1 560 livres soit 707 kg pour un« noir » pris au large du Pérou, date de 1953, il ne fait aucun doute que des poissons avoisinant ou dépassant la tonne croisent dans les profondeurs marines. De tels spécimens de marlins, bleus ou noirs, ont été pris par des bateaux de pêche industrielle.

On parle même de « bleus qui éviscérés et rendus à Tokyo dépassaient la tonne. Des pêcheurs sportifs et surtout leurs équipages dignes de foi ont tenu parfois durant de très longues heures des marlins de près de 2000 livres. Quelques-uns furent même capturés et pesés, mais non homologués car combattus par plusieurs pêcheurs se relayant, ce qui est contraire aux règles très strictes de la grande pêche sportive.

Tel est le cas d'un bleu de 1 805 livres combattu et capturé par trois touristes californiens, aidés de plus par l'équipage au large de Hawaï en 1972.

On trouve aussi dans cette famille et dans nos eaux les Marlins Rayés, les Voiliers et les Lanciers

 

Marlin Bleu (makaira mazara)

Comment le reconnaitre

Marlin bleu Ile de la RéunionAvec le Marlin Noir; un des plus grands poissons osseux.Il se différrencie essentiellement de son "cousin"par ses nageoires pectorales se repliant le long du corps, par une tranche plus ronde, un dos bleu marine se striant de bleu électrique,des flancs tirant sur le cuivre et un ventre beige. Son  rostre assez effilé dont la pointe part vers le haut est parsemé de picots nombreux et de petite taille. On le trouve le plus souvent au-delà du tombant sur des fonds importants.

Techniques de pêche

  • Traine rapide ou semi-rapide aux leurres de surface
  • Traine lente à l'appat vivant: Bonite, thon jaune et autres petits pélagiques

Son combat

Dès la touche le Marlin Bleu se lance dans un rush spectaculaire et saute beaucoup pour tenter de se débarasser de son entrave. Plus le rush est long et plus le combat sera bref.Ensuite épuisé il se laisse ramener et suivant sa forme pourra repartir dans des élans de plus en plus courts jusqu'à la fin du combat.

A la Réunion ces poissons se trouvent sur des fonds pouvant atteindre plusieurs milliers de mêtres, les gros spécimens après avoir épuisé les ressources du combat de surface essaient de se réfugier en profondeur. Cela leur est fatal car la température et le taux de dilution d'oxygène baissent à mesure de leur plongée. Ils meurent alors dans une chute lente entrainés par leur poids et il est très difficile au pêcheur de remonter sa prise qui,s'il y parvient,arrivera morte au bateau.

 

Marlin Noir (makaira indica)

Comment le reconnaitre

Marlin noir Ile de la RéunionPouvant atteindre les mêmes tailles et poids que le Marlin Bleu, il se caractérise par une impressionante encolure, une tranche plus rectangulaire et aplatie ainsi que des nageoires pectorales bloquées en position de nage et perpendiculaires à l'axe du corps.Ses couleurs sont plus tranchées; noir sur la moitié supérieure et argent pour la partie inférieure. Son rostre à la différence du Bleu est plus massif avec des picots moins nombreux et plus agressifs et a tendance à descendre en pointe.Cette espèce se trouve plus courament à la côte sur les secs sur des fonds peu importants ainsi que sur les tombants.

Techniques de pêche

  • Traine lente à l'appât vivant; bonite, thon jaune et autres petits pélagiques
  • Traine rapide ou semi-rapide aux leurres de surface

Son combat

Son comportement après la touche est assez différent du Bleu. Plus souvent traqué à l'appat vivant cela peut expliquer sa défense. En effet il ne fait pas toujours de gros rushs ce qui lui laisse beaucoup d'énergie pour sauter tout au long de la bagarre. Il le fait au ralenti et offre alors le plus beau des spectacles. La fin du combat est souvant laborieuse car ses nageoires pectorales bloquées lui sont un sérieux atout pour s'appuyer sur l'eau et contrer le pêcheur sans se fatiguer.

 

Le Marlin Rayé (tetrapturus audax)

Comment le reconnaitre

Marlin rayéRare dans nos eaux celui-ci est de taille bien inférieure aux deux espèces précédentes.Il ne dépasse pas les deux cents kilos.Doté d'une nageoire dorsale et de pectorales plus développées et plus arrondies que les bleus et noirs,il se parre de stries bleutées qui exprime son exitation ou son stress et restent après sa mort.

Techniques de pêche

  • Traine rapide et semi-rapide aux leurres de surface

Son combat

Très rapide dans son premier rush et capable de sortir une longueur impressionnante de ligne c'est souvent un poisson de taille modeste qui s'attaque à des leurres montés sur des lignes destinées à ses plus grands cousins. Le combat est donc disproportionné et à l'avantage du pêcheur.

 

Le Voilier (Istiophorus platypterus)

Comment le reconnaitre

voilier Ile de la reunionSurement le plus beau de tous les marlins, il se caractérise par une nageoire dorsale hyper développée partant de l'encolure jusqu'à la queue.Ses couleurs sont identiques a celles du Marlin Bleu et il se parre aussi lors des phases de stress ou d'exitation de belles stries bleu -électrique.Ce n'est pas un géant mais les plus gros spécimen atteignent 100 kilos. On le trouve plus généralement près des côtes sur les secs et les tombants.

Techniques de pêche

  • Traine rapide ou semi-rapide aux leurres de surface
  • Traine lente aux appâts vivants : petite bonite,bankloche,pêche cavale et autres petits pélagiques
  • Traine lente aux appâts morts à flapper

Son combat

C'est le poisson qui mérite une ligne fine pour un combat équitable car lorsqu'il saute il reste souvent sur place à s'épuiser facilitant ainsi le travail du pêcheur.

 

Le Lancier (tetrapturus angustirostris)

Comment le reconnaitre

lancier Ile de la RéunionC'est le pygmée de la famille, de petite taille (maximum 50 kg), il ressemble à un petit Voilier sans voile et sans rostre ... il en a les même couleurs mais on le trouve le plus souvent au large.S'il rentre dans vos leurres, il peut les attaquer tous sans se prendre à l'hameçon et sans que vous puissiez l'appercevoir tant son mimétisme le fait disparaître dans la vague.

Techniques de pêche

  • Traine rapide ou semi-rapide aux leurres de surface

Son combat

Il s'attaque malheureusement aux leurres destinés aux grands Marlins ce qui engendre donc des combats disproportionnés entre un petit poisson et du gros matériel. Cela ne procure que peu d'émotions et ne vaut que par la rareté de la prise.

HAUT
Panier Vide